Confirmations 
Pourquoi, comment ?
Exemple de confirmation
Archives France
Archives Portugal
Confirmations

Pourquoi, comment ?


La confirmation est une épreuve, quelque fois douloureuse, autant pour le cavalier, le naisseur que le cheval lui-même.

Pendant, 10 minutes, sous le regard inquisiteur de trois juges, le couple cheval/accompagnateur devra faire ses preuves.

Mais de quoi s'agit-il ?
Pour y répondre, suivez les questions les plus fréquentes et nos réponses.

Règlement



 Quel est le but des confirmations ?


Le but de la confirmation est de valider les qualités (Modèle et allures) des étalons et des juments prétendant à la reproduction en race pur. 

La confirmation leur permettra de participer officiellement à la continuité de la race.

Si les produits ne sont pas confirmés ils reproduiront en chevaux de selle ou en origine non constatée. 

Mais une question reste posée. Quelle est la voie à suivre ?

Le jugement a pour fonction de valider un produit dans le cadre d'un schéma prédéfini ayant pour objet de conserver l'homogénéité de la race. Hors aujourd'hui, il y a confrontation entre préservation des qualités intrinseques de la race et fonctionnalités attendues pour une valoriasation économique de celle-ci.

Lire la suite...

 Qui peut y participer?


Tous les propriétaires de Lusitaniens présents dans le studbook. C'est-à-dire, ceux inscrits en France ou au Portugal au titre de la naissance. Les deux parents ayant été en leur temps confirmés.


 Combien coûte une confirmation


L'inscription aux confirmations des produits coûte entre 183 euro et 244 euro en fonction de votre appartenance ou non à l'AFCL.

Cette règle est pour le moment assez floue dans la mesure où

 Conditions d'admission pour les juments


  • Age minimum des juments : 3 ans
  • N'ayant pas encore été sailli
  • Certificat de bonne santé de moins de 10 jours
  • Carnet de vaccinations à jour
  • Carnet validé et carte d'immatriculation à jour

Mise en situation



 Comment se décompose la journée ?


 Peut-il avoir une nouvelle présentation, après un premier refus ?


En France, la réponse n'est pas claire. Au Portugal, une note de 4 ou deux de 5 rendent impossible la confirmation d'un produit équin.

Si un produit prend un 4 ou deux 5, cela ne signifie pas que ce soit un mauvais cheval. Cela veut dire simplement qu'il présente une divergeance par rapport aux attentes du modèle standard.

Trop souvent les chevaux sont présenté très jeune (A partir de 3 ans) pour des raisons économiques évidentes.
Hors les chevaux, comme les humains évoluent durant leurs premières années.

Il faut laisser le temps au temps, même si ce n'est pas économiquement compatible.

 Où se déroulent les confirmations ?


Les confirmations se déroulent dans les Haras Nationaux de Blois, Cluny ou Uzes.

Pour qu'un lieu soit confirmé il faut la présence de 10 animaux.

Exeptionnellement nous avons vu, des confirmations dans le haras d'un éleveur qui présente un nombre important de produit.

 Comment est réalisé la ponctuation ?


Pour le détail sur le standard vous pouvez vous reporter à la rubrique "Standard de la Race".

Chaque juge doit prendre position par rapport au tableau présenté ci-desous.

Tableau de pointage
 PointsCoefTotal
Tête et encolure   
Epaule et garrot   
Poitrail et thorax   
Dos et rein   
Croupe   
Membres   
Allures   
Conformation d'ensemble   
Taille   
Total 


Les enjeux économiques



 Etre ou ne pas être dans le Studbook ?


C'est une question qui nous est souvent demandée. Qu'apporte le fait d'être présent dans le Studbook ?

D'abord il faut savoir que cela n'enlevera rien au produit équin. Au mieux on connaitra sa généalogie.

Une fois que nous  avons dit cela, il faut savoir que le Studbook reste la bible (Le référentiel) de la race. Y être c'est être reconnu comme ayant les caractéristique indispensables de la race. C'est faire parti d'un ensemble.

 Pourquoi les chevaux sont-ils présentés si jeunes ?


En présentant les chevaux le plus tôt possible, cela permet, compte-tenu du temps et des délais nécessaire pour obtenir tous les papiers, de faire saillir les étalons ou les juments très rapidement. 

En d'autre terme, on tente de générer des gains à plus court terme. Un pas supplémentaire a été fait dans ce sens puisqu'il semble possible de faire saillir une jument avanr son passage devant la comission.

En poussant à l'extrème ce mécanisme et je suis convaincu que certain le feront, il est possible de faire naitre une jument tardivement dans l'année. Puis dans sa troisième année la faire saillir et la présentée à la commission alors qu'en réalité elle n'a que 2 ans 1/2.
 

Reproduction - Nos expériences - Retour page d'accueil - Confirmations - Acheter/Vendre - Plus +
© lusitanien.net